Myopie vs presbytie : quelles différences ?

La myopie et la presbytie sont donc deux troubles oculaires très connus qui ne présentent pas les mêmes symptômes mais surtout qui ne se nécessite pas de la même correction.

Sur une population mondiale de 7,4 milliards de personnes, 2,1 milliards souffrent de presbytie et 1,7 milliards de myopie. Le vieillissement de la population contribue à augmenter de près de 3 % par an le nombre de presbytes.  Ces deux troubles visuels sont les plus répandus, mais quelles sont leurs différences ? Et surtout, est-il possible d’être les deux ?

Qu’est-ce que la myopie ? 

La myopie est un trouble de la vue provenant d’un œil trop long. Cela veut dire que la distance entre la cornée et la rétine est trop grande.
Ce trouble visuel se caractérise par une vision floue de loin. Une personne myope voit net de près, mais mal de loin. Plus la myopie est forte, plus la distance de vision nette est réduite.
Elle apparait en général pendant l’enfance ou l’adolescence, et peut évoluer jusqu’au début de l’âge adulte, où elle va se stabiliser définitivement. Il existe cependant un type de myopie qui évolue malheureusement toute la vie, et qui est considéré comme une maladie.

Qu’est-ce que la presbytie ? 

La presbytie est un trouble de l’acuité visuelle inévitable qui survient dès l’âge de 45 ans, en tant qu’évolution naturelle de la vue, et est caractérisée par une vision de près floue. Elle n’est donc pas considérée comme une maladie, mais comme un processus de vieillissement normal de l’œil, qui commence dès la naissance et se manifeste bien plus tard. Ce trouble visuel va ensuite progresser d’une dioptrie tous les 5 ans environ, pour atteindre 3 dioptries à 65 ans. La cause de la presbytie est la perte d’élasticité du cristallin (lentille naturelle de l’œil) qui va se caractériser par une mauvaise « mise au point » pour la vision de près.

 

Peut-on être myope et presbyte ?

Vous avez entendu dire que la myopie protège de la presbytie ? C’est faux ! Contrairement aux idées reçues, la myopie ne « compense » pas la presbytie, elle en diminue simplement les effets sur les premières années.
Cette idée reçue est due au fait que les myopes, lorsqu’ils enlèvent leurs lunettes ou lentilles de contact, ont une bonne vue de près. Mais avec l’âge les myopes se trouvent confrontés comme tout le monde au vieillissement de l’œil et donc à la presbytie.

·