Nos clients parlent de nous : Valérie

MAGNYS au bureau

Au bureau, je devais sans cesse ajuster la distance de lecture pour avoir une vision nette de mes papiers, de mon clavier et de mon écran. C’est comme ça que j’ai compris que j’étais devenu presbyte. Mon opticien m’a conseillé les lunettes MAGNYS pour éviter de me couper de mon environnement car leurs verres dégressifs permettent de voir jusqu’à 2 mètres. Cela me permet d’échanger avec mes collègues dans l’open space tout en continuant de travailler sur mon ordinateur sans relever une seule fois ma paire de lunettes. Pratique !